Cryptos et régime de marchés

Il faut parfois savoir sortir des sentiers battus pour mieux cerner les enjeux de valorisation de vos thèmes d’investissement préférés.

Jemima Kelly de FT Alphaville en donne une excellente illustration dans “Crypto conferences ain’t what they use to be“.

Un compte-rendu drôle, caustique et croustillant d’une conférence londonienne intitulée : “Blockchain and the Future of Humanity: Economy. Environment. Ethics”. Rien que cela !

Attention cependant : les questions de fond, elles, n’ont hélas rien d’amusant et un goût de déjà vu bien connu dans cette période de finance bling bling à air pulsé.

Blockchain et ‘4IR’

On y parle évidemment de blockchain ou ‘distributed ledger technology’, de ses aspects disruptifs de ‘game changer’, de son importance pour la 4ème révolution industrielle – ‘4IR’ pour les intimes – ou encore de ses impacts sur le bien-être de la Société.

Une rhétorique bien rodée qui ne semble visiblement pas trop impressionner J. Kelly :

 

The problem — as so often in the world of blockchain — was trying to make sense of any of it. Lord Holmes told the audience:

 

“Reasons to be cheerful – we know everything we need to know to make a success of blockchain, of AI, of all of the elements of 4IR. We know everything we need to know because we know economics, politics, psychology, social theory, behavioural theory, on and on and on. We know all of it, we just have to optimise it, and to understand that these things aren’t to be afraid of.”

 

Yeah! When did everyone stop optimising stuff? 

 

C’est bien sur la forme de cet événement que l’air du temps devient le plus significatif :

 

The rest of the conference was also a little unusual. It had caught our attention because of an impressive line-up that included Republican Senator Lindsey Graham, Apple cofounder-turned-token-offerer Steve Wozniak, and “Bitcoin Jesus” himself, Roger Ver. But none of those people actually showed up. A pre-recorded video of Ver was played on Tuesday. The other two were not mentioned.

 

For an event that was pitched to us as “not just any crypto conference, but the crypto conference”, we thought we might at least get a mini pain au chocolat and some watery coffee, but no. The “networking breaks” featured no refreshment, and the “networking lunch” featured… no lunch! “We made a mistake with the programme”, the compere told the audience. “It’s a self-organised lunch.”

 

We were later told by the conference organiser that it was too expensive to put on lunch. As members of the media, we didn’t pay for our tickets so didn’t mind too much popping out to Pret during the break, but we might have been a bit peeved if we’d spent the £660 the conference tickets cost — plus VAT — without being given so much as egg and cress sandwich.

 

Problème d’organisation ou … manque de momentum ?
Le “Halloween Crypto Gala & Awards Giving Ceremony” nous en dit un peu plus :

 

For another £800 plus VAT it was possible to buy a ticket to the “Halloween Crypto Gala & Awards Giving Ceremony”, at another venue near Trafalgar Square. This was a glitzy affair featuring actual food and drink, an £8m Stradivarius violin and some awards, which all somehow went to attendees of the gala!

 

One of the award recipients was HYGH, a Berlin-based blockchain firm, who won ICO of the year. They also happened to be one of the conference’s main sponsors.

 

Bulle des cryptodevises

De là à s’intéresser de plus près à la bulle des cryptos il n’y a naturellement qu’un pas :

 

But the conference’s failure to generate money — or even to successfully cover up the fact it was struggling — was telling. Only a few months ago, when the crypto bubble had definitely already started to burst, people were at least still trying to pretend it hadn’t -remember the pair of Aston Martins being “given away” at the Consensus conference in May? And the hired lambos? 

 

We’re no crypto analysts, but we’d read the idea that a couple of sarnies are too expensive for a conference to lay on as a bearish signal.

 

Tout est dit …

Ou presque s’agissant des motivations profondes des bienfaiteurs de l’Humanité, des mécènes de l’Ethique et des sponsors de l’Environnement : le ‘G’ de gouvernance mérite définitivement de passer au premier plan des préoccupations de la finance avant qu’elle ne devienne ‘responsable’.

Enfin ce graphique pour la sagacité de nos amis techniciens: à votre avis, les cryptodevises (ici le bitcoin) sont-elles immunisées contre le changement de régime de risque, de style et de valorisation qui caractérise les marchés financiers, ou l’avaient-elles au contraire déjà annoncé ?

 

Jacques

 

Un blog sur la finance

7 Comments
  1. David Diez de Artazcoz 11 months ago

    La bulle de ICO (ou Crowdfounding) semble en effet toucher à sa fin. L’engouement pour ces conférences blingbling perd de son attrait. J’ai assisté gratuitement à l’une d’entre elle la semaine dernière à Londres alors que l’organisateur vendait le ticket à £200.- il y a qq mois. Finalement l’événement était gratuit.
    À mon avis, le Security Token qui aura un lien direct sur des droits patrimoniaux ET sociaux aura un plus belle avenir. Il s’agit tout simplement de la digitalisation d’une action dont le registre des actionnaires n’est autre que la Blockchain. Tracabilite et transparence, maître mot de cette nouvelle technologie!
    À ça, j’y crois fermement.

    Ce nouveau domaine/secteur fait déjà face à une transformation et beaucoup d’acteur et d’investisseurs y laisseront des plumes !

    • Author
      Jacques 11 months ago

      Merci pour le commentaire David.

      Je ferais la différence entre la technologie de la Blockchain que tu mentionnes, les ‘utility tokens’ qui l’appliquent (qu’il s’agisse de cryptodevises, d’ICOs ou de la ‘tokenisation’ d’actifs financiers), et enfin leur valorisation.

      Dans ce billet je taquine un peu ce dernier sujet: l’engouement lié à la valorisation exponentielle des cryptos et aux vocations spontanées qu’elle suscite, avant qu’elle ne retombe comme un soufflé. Quel dommage pour le futur de l’Humanité!

      Pour revenir à la technologie et ses applications, et aller dans le sens de ton exemple, je partage l’intérêt pour un registre décentralisé tout comme la proposition de repenser l’accès au capital. Mais certainement pas jusqu’à à payer 800£ pour une loterie pipée d’avance.

      Et ça, ça n’a rien à voir avec de la rocket finance.

  2. Author
    Jacques 10 months ago

    Une mise à jour du graphique proposé en fin de billet, en forme de réponse à la question d’un changement de régime de risque:

    Bitcoff

    Bitcoff on dirait, big time …

  3. Author
    Jacques 10 months ago

    Pour revenir à la correction du bitcoin – le mode ‘bitcoff’ de ce billet par analogie au changement de régime de marchés – John Authers de Bloomberg proposait d’observer le BTC/USD sous un angle différent dans ‘The Bond market isn’t making sense’:

    “The collapse in the price of Bitcoin is becoming spectacular. It dropped through $5,000 per coin on Monday, and is more than 70 percent below the peak of more than $19,000 just before last Christmas. This sounds alarming, but it has happened at least twice before. Looking at Bitcoin’s brief but dramatic history on a log scale, where percentage changes look alike, we see that this is at least the third time it’s formed a bubble that has burst.”

    Source: Bloomberg, John Authers

    L’accélération de la correction du bitcoin continue d’interpeller :

    Source: investing.com

    Pour mieux cerner les ‘niveaux’ de correction précédents, nous reprenons le graphique d’Authers en échelle logarithmique:

    Source: investing.com

    L’opinion de nos amis techniciens nous intéressera beaucoup: en matière de valorisation, quel est le pourcentage de ‘hype’ et d’air pulsé dans l’évolution du BTC de ces dernières années?

    L’analogie avec les marchés boursiers reste frappante…

    Jacques

  4. David Diez de Artazcoz 10 months ago

    On continue la descente aux enfers.
    -15% à $3625.-/Bitcoin…. Où allons-nous nous arrêter?

    • Author
      Jacques 10 months ago

      La dynamique de correction me semble très parlante. Elle est sans doute représentative d’un décalage qui va au-delà des cryptodevises: la différence entre la valeur intrinsèque et celle qu’on veut bien leur donner (le futur de l’Humanité, etc…).

      On peut naturellement discuter de la valeur intrinsèque du bitcoin – je suis toujours preneur s’agissant d’un champ d’investigation intéressant – mais il semble raisonnable de dire que les multiples décollages exponentiels du BTC (relire l’article d’Authers) n’avaient pas grand chose de ‘fondamental’. Peut-être qu’ils font partie d’une courbe d’apprentissage ?

      Ce qui nous amène tout naturellement à l’origine des euphories boursières, ou plutôt à leur déclin – comme disait Hemingway – ‘tout soudain’. La mise-à-jour du graphique logarithmique en dit bien plus que mille mots.
      Et pour cause: les niveaux se comprennent comme autant de vagues d’euphorie …

      BTC/USD log 18.12.07

  5. Author
    Jacques 8 months ago

    Décidément les paliers de l’échelle logarithmique sont pleins d’enseignements …
    Prochains arrêts: 3260, 2850, 1970, … ? L’opinion de nos amis techniciens nous intéresse toujours autant, feedbacks bienvenus !

    BTC/USD, log scale

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CONTACT

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Sending

©2019 VLdesign : :

Log in with your credentials

Forgot your details?